• ATELIER 59 CHEZ GHISLAINE

    ATELIER 59 CHEZ GHISLAINE

    Faire un texte avec les mots :

    Apparence, file, situation, secret,

    cesser, devoir, offrir, entrer.

     

    Ou

     

    Choisir 8 mots ou plus

    qui contiennent « oui ».

     

    Et bien LOUIS, sous ton apparence de petit garçon TROUILLARD, tu caches bien ton jeu.

    Tu n'es qu'une FRIPOUILLE, oui, une fripouille, allez file dans ta chambre faire tes devoirs.

    Son père  VERROUILLE le porte et me dit, il va falloir cesser de tout lui passer, cette situation ne peut plus durer.

    Cette fois il est allé trop loin. Il mériterait une DEROUILLEE.

    Ce n'est un secret pour personne, Louis aime les chiens, alors pour son anniversaire

    sa marraine lui a offert un joli petit chien avec de longs poils soyeux un petit bichon.

     

    Résultat de recherche d'images pour "petit garcon et son bichon" 

    Il l'avait appelé GRIBOUILLE. 

    Je reviens du travail comme d'habitude vers 16 H, j'entre dans la cuisine et là...que vois-je?

     "Monsieur Louis" lui avait coupé tous les poils. le pauvre il en était tout DEPOUILLE.

    Le petit Gribouille tout tremblant s'était ENFOUI sous sa couverture dans son panier.

    Cette situation ne peut plus durer.

    Il va falloir sévir.

    S'est AGENOUILLEE que j'ai ramassé pendant plus d'une heure ces petites touffes de poils.

    Ils me CHATOUILLAIENT les narines, moi qui suis allergique à tout !

    Et bien ce soir pour le souper pas de TAMBOUILLE, j'suis trop fatiguée on mangera la RATATOUILLE  de poireaux qui restait d'hier.

     


  • Commentaires

    5
    Mercredi 2 Mai à 11:13

    rhoo le pauvre !! mdr !

    4
    Lundi 9 Avril à 16:13

    Bonjour Lili,

    Ton billet m'a rappelé un fait cocasse: J'étais jeune et nous avions un épagneul chez nous. Je trouvais qu'il avait trop chaud, l'été, et j'ai donc décidé de lui raser les poils avec l'équipement de barbier de mon père. Le pauvre Tobi, sans poils, avait l'air d'un squelette ambulant. On riait à en pleurer et le chien, insulté, allait se cacher. On le voyait seulement quand il venait manger dans sa gamelle. Pauvre Tobi, il m'en a voulu longtemps pour cet affront.....

    Bonne journée.....ton ami, Jean-Claude

    3
    Lundi 9 Avril à 13:52

    Oh le pauvre bichon , en effet il ne devait pas être ravi d'être privé de sa couverture de poils .

    Bien mené ton texte Lili pour ce défi .

    Pour les feuilles des arbres oui tu as raison nous avons aussi une dizaine de jours de retard par rapport à l'année dernière .

    Bonne journée 

    Bisous 

    2
    Lundi 9 Avril à 09:07

    Oh le pauvre Gribouille tout dépoilu (rires)

    Tu sais Lili que je suis sure que cela est déjà arrivé pour de vrai !

    Merci pour cette participation plein d'humour

    j'adore les anecdotes hi hi hi

    Bisous de Nice ma Lili sous la pluie

    1
    Dimanche 8 Avril à 18:23
    colettedc

    Bravo Lili ! J'avais hâte de t'y lire, tu sais !!!

    J'♥ ! Dès la lecture de ton commentaire sur mon blog, je suis accourue !

    Bonne soirée,

    Bisous♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


script src="http://ekladata.com/eZ7wVgFcFbKlUTg29BaPYbdPDV4/Flocon2ChristPSTombeSurPage-js."