• ATELIER N° 155 CHEZ GHISLAINE

    Atelier 152 et Récapitulatif du 151

    pour le N°155     Les 8 mots

    ATELIER N° 155 CHEZ GHISLAINE

    fidèle, rapide, chose, étape,

    ouverture, journal, voir, secret.

    ATELIER N° 155 CHEZ GHISLAINE 

    OU  VOYAGE 

    **********************************************

    J'ai fais les deux en un , ce n'est pas un poème mais une histoire vraie racontée

     

    Voyages

    ATELIER N° 155 CHEZ GHISLAINE

    On dit que les voyages forment la jeunesse, s'est vrai.

    C'est une ouverture de l'esprit.

     A partir de 6 ans, avec les écoles, nous faisions deux voyages scolaires par an.

    Ce n'était jamais bien loin, la mer du nord, ou dans les ardennes, ou Waterloo.

    Mais ce sont des choses que l'on n'oublie pas.

    A 10 ans 1/2, j'ai fait un voyage extraordinaire pour l'époque.

    Mon père avait acheté une vieille Peugeot 203 et s'était pour lui une première expérience, partir comme cela aussi loin alors qu'il ne conduisait que depuis un mois.

    Cela a été très rapide pour se décider, mon parrain a tout organisé, itinéraire, change d'argent etc.. 2 mois avant que mon père ne trouve sa voiture d'occasion.

    C'était en 1956 ma famille et moi avons fait un périple de 4572 km exactement,

    Moi, j'ai toujours été très ordonnée, et fidèle à moi-même, je notais  tout dans mon petit journal, tous les villages par lesquels nous passions , les cols des montagnes, les kms parcourus les lieux et chaque étape nous dormions et les petites anecdotes rigolotes, et d'autres moins drôles ce n'est d'ailleurs pas un secret, j'en parle dans un article sur ce blog et cela en a bien fait rire certains.

    Cette année là nous avons traversé une dizaine de pays, vu des châteaux magnifiques comme "Chambord , Monaco", des monuments historiques comme "la tour Eifel et l'Arc de triomphe le pont du Gard", et des lacs comme "le lac de Constance", des montagnes comme " les Pyrénées, les Alpes, les Dolomites", et des plages splendides comme " Biarritz, Menton, St Tropez" etc...

    Je me souviens s'est à Monaco que l'on m'a acheté mon premier bikini il était vert avec deux espèces de ressorts pour former la poitrine que je n'avais pas encore Lol.

    Comment à cet âge ne pas être émerveillée, il y a tant de beaux endroit à voir.

    Quelle expérience de vie !!

    ATELIER N° 155 CHEZ GHISLAINEATELIER N° 155 CHEZ GHISLAINE

     

     

     

    « POUR LES AMIS DES BLOGS DE LA PART DE MARIEQUI SE SOUVIENT DE L'EXPO 1958 A BRUXELLES, »

  • Commentaires

    6
    Jean-Claude St-Louis
    Lundi 14 Juin à 18:04
    Jean-Claude St-Louis

    Bonjour Lili,

    Quand on dit que les voyages forment la jeunesse, j'y crois. Ils nous ouvrent les portes sur le monde et ils nous font comprendre les différences entre chaque région. Mes parents aimaient voyager et ils nous ont transmis cette passion. À l'intérieur du Québec, il existe des divergences entre les  régions, dont des dialectes différents. Les gens de la Gaspésie ont des expressions différentes des gens du Lac Saint-Jean, de la Beauce, de l'Estrie, etc. Pour le Canada, on comprend que tout est différent, puisqu'il est peuplé d'anglophones. C'est la même chose dans le monde puisque j'ai fait de nombreux voyages. Tout comme toi, je conserve précieusement les souvenirs rapportés de mes voyages.

    Bonne journée...ton ami Jean-Claude

    5
    Lundi 14 Juin à 09:04

    J'ai peu de souvenirs d'enfance, je crois que j'ai fait un blocage quand mon père est partie de la maison en abandonnant ma mère, j'avais presque 10 ans.

    Je suis contente de lire tes souvenirs. J'ai ou j'avais je sais pas si il vit toujours, un cousin à Waterloo. Il avait été ambassadeur pour la Belgique dans de nombreux pays. 

    Bises

      • Lundi 14 Juin à 10:23

        triste de ne pas avoir eu un père auprès de soi quand on est si jeune  moi heureusement que j'avais le mien il était super  il me manque beaucoup , nous étions très complice. je pense qu'il n'aimait plus ma mère mais restait pour nous.

        Mais il ne lui a jamais rien fait de mal , il restait là par routine. avec la guerre, elle l'a piégé elle m'attendait alors il ne l'a pas abandonné, il est revenu avec elle (et moi)  

        Super, tu n'as pas essayer de savoir avec le net si ton cousin vit toujours?? 

        bonne journée

    4
    Lundi 14 Juin à 09:02

    Bonjour Lili

    Je suis bien heureuse pour toi que tu aies de si beaux souvenirs d'enfance.

    Je n'ai pas eu cette chance, mon enfance n'a jamais été heureuse.

    Mais c'est ainsi c'est la vie mais de ce vécu j'en suis plus forte !

    Bonne semaine ma Lili chérie,

    merci pour ce 2 en 1 réussi et plaisant à lire.

      • Lundi 14 Juin à 09:13

        Si j'ai de la chance d'avoir eu ces beaux souvenirs de jeunesse c'est grâce à mon père et ma marraine et mon parrain pas grâce à ma mère

        Tu sais Ghislaine, mis à part ces voyages, si ma jeunesse a été heureuse c'est parce que  j'étais le plus souvent chez mes grands parents

        Tu sais ma mère ne m'aimait pas  et j'étais  son souffre douleurs mais pendant les voyages, elle n'osait rien dire car devant mon père et ma marraine elle faisait la gentille.

        si je le retrouve je mettrai une fois un  texte que j'avais écrit sur "elle"

        bisous et bonne semaine

        déjà dans mes récits elle me faisait dormir dans la voiture mais devant avec le volant pas facile moi qui était grande par contre ma soeur 4ans plus jeune que moi elle avait la banquette arrière .

    3
    Lundi 14 Juin à 09:00

    Lorsqu'ils sont heureux, les souvenirs d'enfance sont ceux dont on se souvient le plus durablement.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :