• Oui on peut le dire « Ké payi » !!!

    C’est soufflant …..

    politiciens; policiers ....manifs ..

    Ké payi !

    C’est l’histoire d’un pays dans lequel, à la suite d’émeutes, il y a 112 arrestations administratives,

    4 arrestations judiciaires et 0 incarcération, malgré 4 policiers hospitalisés ,et  11 autres blessés,

    3 autres en état de choc, 1 commissariat de police incendié, 2 antennes de police visées par des pyromanes,

    6 véhicules de police détruits, la voiture du Roi caillassée, 1 tram saccagé et plusieurs commerces pillés. 

    C’est l’histoire d’un pays dans lequel des élues Ecolo-Groen, alors, qu’elles étaient descendues

    sur le terrain pour présenter aux riverains un tout nouveau dispositif de « rue apaisée »

    au moyen de bacs à plantes installés dans le quartier de Cureghem, à Anderlecht,

    ont dû quitter précipitamment les lieux après avoir été violemment prises à partie ;

    selon des témoins, elles ont carrément été insultées, menacées, caillassées, et,

    par la suite, les fameux bacs à plantes ont même été incendiés après une nouvelle visite sur place ...  

    Ce même quartier a été choisi pour construire une nouvelle caserne des pompiers de Bruxelles.

    C'est l'histoire d'un pays dans lequel un ministre de la "Transition écologique et de l’Environnement"

    (si, si il y aura bientôt un ministre des sacs-poubelles bleus) veut faire pousser un champ de céréales

    au milieu de l’Avenue du Roi à Saint-Gilles. Les céréales ont besoin de soleil pour pousser,

    et qu’il faudra envisager d’abattre les arbres pour faire passer la moissonneuse-batteuse

    (Je vous jure qu'il est ministre et que ce n'est pas une blague). 

    C’est l’histoire d’un pays dans lequel un ministre bruxellois de l’environnement, de l’énergie et

    de la santé déclare vouloir acquérir des terres agricoles dans les Brabants wallon et flamand

    (Si, si, il est ministre à Bruxelles)... 

    C’est l’histoire d’un pays qui a sauvé ses banques et dans lequel le patron de l’une d’entre elles,

    commentant de nombreuses faillites, déclare qu’il y a quand même trop de restaurants

    et que beaucoup d’entre eux font du « noir »... 

    C’est l’histoire d’un pays dans lequel un ministre de la santé écologiste, interrogé en octobre

    sur les éventuels risques sur la santé du testing à répétition, a évoqué le coût environnemental

    des tests-Covid. Une précision inaudible dans ce contexte de pandémie (en pleine pandémie,

    alors que les experts insistent sur le testing, un ministre de la santé s'inquiète des conséquences

    écologiques de ce testing. Oui, oui, il est ministre de la santé!)... 

    C’est l’histoire d’un pays de 30 688 km2, 11.500.000 habitants, qui compte 9 ministres de la santé et un ministre des masques. 

    C’est l’histoire d’un pays où le masque est obligatoire sur un trottoir mais pas sur l’autre...

    C’est l’histoire d’un pays qui octroie une prime Covid de 900€ au personnel soignant et qui la taxe à plus de 50%. 

    C’est l’histoire d’un pays dans lequel une loi permettant l’octroi de chèques consommation d’une valeur maximale de 300€

    pour favoriser les commerces locaux est publiée alors que pratiquement aucun employeur n’accorde cette somme à son personnel. 

    C’est l’histoire d’un pays dans lequel le Covid se transmet plus rapidement après 22H00 dans une Région

    alors que dans une autre Région, il ne se transmet plus facilement qu’après minuit.

    « Soit, vous instaurez les mêmes règles pour tout le monde, soit vous ne le faites pour personne »

    C’est l’histoire d’un pays dans lequel une minorité impose à une majorité,

    sa façon de vouloir que cette majorité vive (si possible en se déplaçant à vélo). 

    C’est l’histoire d’un pays dans lequel une minorité interdit toute pollution au sein de son pays

    en préférant l’exporter à quelques milliers de kilomètres (Les frontières arrêtent les nuages toxiques, c'est bien connu)... 

    souvenez vous du nuage radioactif de Tchernobil à la frontière française

    C’est l’histoire d’un pays dans lequel les différents partis politique font un concours pour être le plus populaire

    au sein d’une certaine mouvance, faisant preuve pour cela d’une imagination débordante, pour, par exemple,

    créer des pistes cyclables plus large qu’une autoroute en plus de celles qui existent déjà ou préférant imaginer

    de nouvelles taxes kilométriques, au lieu d’aider ses citoyens pendant une période catastrophique. 

    C’est l’histoire d’un pays dans lequel on vit et où les malfaiteurs ont plus de droits que les policiers. 

    C’est l’histoire d'un pays dans lequel toutes les réformes sont des exemples à ne pas suivre pour d’autres pays. 

    C’est l’histoire d’un pays dans lequel le centre d’appel d’urgence tombe en panne plusieurs fois sur quelques semaines,

    rendant tout appel de secours impossible durant plusieurs heures sans provoquer de remous. 

    C’est l’histoire d’un pays dans lequel l’actuel ministre fédéral de la Mobilité s’attribue le mérite des mesures obtenues

    par un précédent Ministre pour la finalisation des travaux du RER (François Bellot avant obtenu 1 milliard d’€ pour ces travaux).

    C’est l’histoire d’un pays dans lequel des factures sont envoyés aux cafetiers,

    pour la musique qui aurait dû être jouée alors que ces cafés sont fermés ! 

    C’est l’histoire d’un pays qui fait parler de lui dans une émission satirique américaine

    par suite des conseils de nos « experts » de pouvoir rencontrer quatre personnes dans le jardin le soir du 24 décembre

    Une seule d’entre elles est autorisée à utiliser les toilettes, les autres convives devront rentrer chez eux

    si les besoins sont vraiment trop pressants. Le gars a annoncé ces mesures sans rire et sans rougir,

    ce qui fait de lui le meilleur comédien du moment et sans doute un Oscar aux prochaines cérémonies. 

    C’est l’histoire d’un pays dans lequel un retraité depuis neuf ans, retiré depuis octobre 2011 de la vie politique

    et démissionnaire de son mandat parlementaire, est rappelé pour faire partie du gouvernement fédéral

    mis sur pied en 2020 pour devenir ministre de la santé en pleine pandémie. 

    C’est l’histoire d’un pays dans lequel la voiture du Souverain est prise pour cible par des casseurs

    sans que le Ministre-président de la Région dans lequel ces faits se sont passés ne réagisse

    ne fusse que par une parole... Bruxelles-Capitale (Capitale mais de quoi ?) 

    C’est l’histoire d’un pays qui finance une ASBL qui s’occupe de personnes dépendantes aux drogues,

    à l'aide des subsides européens octroyés pour compenser le coût lié à l'organisation des sommets européen.

    5.000.000   € ont été octroyé à cette ASBL, de même que les toilettes de 50 stations de métro ont également

    été rénovées avec ces subsides européens . C'est clair que les personnes dépendantes aux drogues

    et des toilettes sales menacent la sécurité des sommets européens... 

    C’est l’histoire d’un pays dans lequel les secours essuient des jets de pavés, de bouteilles

    et même de cocktails molotov sans qu’aucune détention ou arrestation n’aient lieu. 

    C’est l’histoire d’un pays dans lequel trois pompiers-ambulanciers se font agresser

    dans leur local de garde situé dans un hôpital bruxellois...

    C’est l’histoire, effrayante, du témoignage d’une policière, de ce pays, qui a échappé de peu à la mort,

    le mercredi 13 janvier 2020, lors des dernières émeutes de Bruxelles. Un témoignage poignant,

    de nature à interpeller toutes celles et ceux qui, dans ce pays,

    se posent la question de savoir s’ils se trouvent encore dans un état de droit.

    Kelly, maman d'un petit garçon de 9 ans, a reçu environ 30 coups de pied…

    Si elle n’avait pas porté sa combinaison de robocop, elle n’aurait probablement pas survécu.

    Aucune mise à dispo n’a eu lieu. Dans d’autres pays, ces actes seraient qualifiés de tentative

    de meurtre sur un agent de la force publique. 

    C’est l’histoire d’un pays dans lequel les autorités acceptent 10 personnes lors d’obsèques

    ou encore la visite d’une seule personne chez vous alors que ces mêmes autorités politiques

    délivrent une autorisation pour une action « pacifique » à quelque 10.000 personnes sur la place Poelaert,

    pour manifester contre les violences policières aux États-Unis ou à 500 personnes pour un hommage

    à la gare du Nord à Bruxelles ...

    Avez-vous vu les dégâts de cette action « pacifique » à Bruxelles ?

    C’est l’histoire d’un pays, dont les représentants du plus haut niveau de pouvoir ne rougissent même pas

    de toutes ces histoires abracadabrantes et sont, au contraire,

    très fiers de se faire ridiculiser dans des émissions satiriques outre Atlantique... 

     

    C’est l’histoire d’un pays dans lequel 11.000.000 de pigeons vont à pied, désormais, comme autant d'oiseaux sans ailes...!!8


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique