• COMMENT JE SUIS DEVENUE UNE FEMME FORTE

     

    ETRE FORTE CA VEUT DIRE QUOI ?.

    Une femme qu'on dit forte, est une femme qui a un seuil de résilience incroyable. 

    Elle sait mettre un genoux par terre quand il le faut mais se relève, parfois amochée ,écorchée , et parfois pas. 

    Elle fait de son mieux pour que son monde aille bien dans la limite du possible...

    Quand les personnes te voient comme une femme forte, ils pensent que vous n'avez besoin de rien ni de personne, que vous pouvez tout supporter et surmonter tout ce qui vous arrive même l'inconcevable. 

    Que vous n'avez pas besoin d'être écoutée, soignée ou choyée ou tout simplement consolée.

    On ne demande pas à une femme forte si elle est fatiguée, si elle souffre, si elle a de l'anxiété de la peur de la tristesse, ou du désespoir. 

    L'important est qu'elle soit toujours là.

    Un phare dans le brouillard ou un rocher au milieu de la mer.

    Mais la force nécessaire chaque jour pour être ce genre de femme n'a d'importance pour personne.

    Reconnaissez, respectez et remerciez les femmes fortes de votre vie, Amies ou famille,

    car elles ont aussi besoin d'être aimées et sentir qu'elles peuvent se reposer sur quelqu'un, sur vous... quand ça ne va pas.

    *************************

    Dans ma vie, j'ai tout surmonté, ET JE SUIS DEVENUE UNE FEMME FORTE je vous explique mon parcours

    Une mauvaise mère  avec ses brimades et ses coups.

    La faim ,

    la honte d'aller quémander au services sociaux pour pouvoir donner à manger à mon fils mon mari étant soldat et comme nous n'étions pas mariés quand il a été faire ses 3 jours, je n'ai pas eu droit à une allocation de femme mariée pendant 6 mois.

    Quand mon fils est né, je suis allée à pieds avec ma valise à la maternité, pas d'argent pour le taxi. pas de téléphone non plus pour appeler quelqu'un de ma famille qui restait dans une autre commune.

    J'ai accouché à la maternité, mais seule.

    Afin de payer mon petit loyer et faire manger mon bébé, moi je me contentais une boîte de soupe Unox boulettes tous les deux jours. Parfois j'avais un extra quand j'allais chez mes grands parents, je revenais avec un petit colis, que je réservais encore pour quand mon mari revenait en permission.

    Quand un jour de février je me suis réveillée le matin, mon bébé était décédé de la mort subite du nourrisson, il avait 4 mois 1/2. des voisins ont envoyés quelqu'un téléphoner à une tante qui est allée à pieds prévenir mes parents et qui a prévenu l'armée pour libérer mon mari.

    Quand mes parents sont arrivés même pas une embrassade aucun réconfort, mes parents sont retournés chez eux, mon père étant ébéniste est allé fabriquer un cercueil en chêne pour mon bébé. Ma mère elle je ne sais pas ce qu'elle a fait mais n'est pas restée près de moi.

    Très tard le soir André mon mari est arrivé, on lui avait dit que Patrick son fils était gravement malade mais pas décédé.

    Lui non plus pas de réconfort de sa part, il faut dire qu'il ne l'a pas connu beaucoup en ce temps là on avait des permissions que tous les 15 jours il ne le connaissait pas ou presque pas vu pendant 8 permissions.

    Moi, je pleurais tout le temps.

    Mes parents n'ont pas voulu que j'aille jusqu'au cimetière suivre mon Bébé , ce n'est que le lendemain quand je suis allée que j'ai vu les fleurs de la famille un gros coussin de fleurs pour mes parents mais rien pour nous j'avais pas un francs j'aurais pas su en acheter et mes parents auraient ou le faire pour nous mais non ...

     André n'avait pas encore terminé son service, moi en dépression, ma mère me réclamait sans arrêt l'argent pour le cercueil, mon père avait du acheter le bois , elle faire les coussins et la garniture.

    Encore une fois la honte d'aller au service social de l'armée expliquer mon cas il ont bien voulu me donner la moitié et j'ai du aller demander l'autre moitié au service social de ma commune. Ils m'ont dit vos parents vous réclame ça ?? C'est honteux .

    j'ai répondu ce que ma mère me disait si on te donne ça il faut donner la même chose à ta soeur !!! elle avait 14 ans !!

    André a travaillé après son service, pour gagner un peu d'argent, il allait donné un coup de main à un ami qui construisait sa maison, là André a subit un explosion dans une citerne qu'il enduisait à l'intérieur, il a été un très grand brûlé, 2 mois sous tente à oxygène avec des greffes aux coudes  il est resté 4 mois hospitalisé.

    Moi, j'ai été engagée dans la plus grande entreprise de la région, comme ouvrière au début, mais après un mois j'entrais dans les bureaux au vu de mon QI. et de mes connaissance en dactylographie.

    Petit à petit, notre vie s'est améliorée.

    André est entré chez Caterpillar il y a fait toute sa carrière jusqu'à sa prépension.

    je voulais un autre bébé mais j'ai fait deux fausses couches dont un bébé qui restait accroché mais mort en moi depuis un mois, Un Gynéco  (Hustin de Charleroi)me faisait des piqures pour le garder lui !!!! mais j'avais de graves soucis gynécologiques. J'en ai vu un autre qui m'a fait rentrer en clinique le jour même de sa visite pour avorter  sinon c'était grave pour moi.  

    Nous avons eu un deuxième bébé (DIDIER) qui est né à 6 mois 1/2, il est resté 3 mois en couveuse il avait 1kg 800.

    en 1985 faillite de mon entreprise ! Gros coup dur .

    Mon père m'a proposé d'acheter (lui et nous un grosse caravane pour les conduire en vacances tous les ans) comme j'avais touché une partie du fond de fermeture.

    Pour LUI j'ai accepté alors je partais un mois en Tchèquie sans André lui s'occupait des chiens des miens et du leur. Il n'a jamais beaucoup aimé les vacances.

    J'ai cherché pendant deux ans du travail à chaque fois c'était le salaire qui les rebutait puis mon âge !!! 40 ans c'est VIEUX !!

    Personne ne voulait m'engager car quand on me demandait ma fiche de paie!!! à l'époque je gagnais plus qu'André. 

    Par après, j'ai touché mon préavis par la curatelle une belle somme pour plus de 20 ans de travail dans la même entreprise 

    La vie nous souriait enfin tout allait bien jusqu'en 1988.

    André a été opéré de l'estomac suite à de fréquents ulcères et a failli mourir . Je suis restée 2 mois jours et nuits à ses côtés, car il voulait se suicider, il avait des tuyaux partout une pompe pour extraire les biles etc.. il avait fait une invagination intestinale, (une partie de l'intestin était remonté dans l'estomac comme un gant de caoutchouc dont pas moyen de manger d'où nourrit par sonde parentérale directement dans la circulation sanguine par le biais d'un cathéter intraveineux.

    Après 15 jours, il a fait 41/42 de T° suite à une très grosse infection avec cette sonde obligée de lui mettre des glaçons sur tout le corps afin de faire redescendre cette T°. si celle-çi ne baissait pas il pouvais mourir.

    Comme il ne savait plus se nourrir, le chirurgien décide de l'opérer à nouveau pour remettre tout en place.

    Je surveillais nuit et jour cette pompe pour voir si du liquide vert passait toujours dans le tuyau, un jour après plus rien j'appelle le chirurgien je lui explique que mon mari dit qu'il doit faire des gaz ??? et que plus ne passe par la pompe d'aspiration , Immédiatement il l'embarque pour faire des radios, là il revient le sourire aux lèvres, il me dit pas besoin de l'opérer, l'intestin a repris sa place.

    15 jours après, il a pu sortir de la clinique merci au Chirurgien CADIERE super homme très humain.

    André sera resté 2 bons mois dans cette clinique.

    JAMAIS MA MERE SACHANT QUE JE RESTAIS PRESQUE TOUT LE TEMPS PRES DE MON MARI NE M'A PROPOSE DE FAIRE UNE LESSIVE OU QUOI QUE CE SOIT

    J'AI DU TOUJOURS TOUT SUPPORTER TOUTE SEULE

    Un peu plus tard, il a été renversé dans une allée de l'usine de caterpillar par une camionnette dont le chauffeur avait fait une mauvaise manoeuvre, André a fait une éventration de la cicatrice de son opération de l'estomac, on a du lui placer sur tout l'abdomen une plaque en téflon.

    Il a été prépensionné âge de 58 ans.

    Lors de sa première opération de l'estomac, on lui en a enlevé une bonne partie de son estomac, ce qui parfois lui posait problème.

    Par deux fois il a fait un bézoard (le bézoard est un conglomérat compact de substances non, ou partiellement, digérées qui ne peuvent sortir de l'estomac. Certains bézoards peuvent être dissous chimiquement, d'autres peuvent être extraits par endoscopie et certains nécessitent une intervention chirurgicale.

    Pour son Ier il a fallu rouvrir sa première cicatrice et enlever la plaque de téflon renourrie dans les chairs et subir une nouvelle opération chirurgicale.

    pour son second, il a été extrait par endoscopie.

    Après tout cela il s'est mis à faire du sport en salle avec moi pendant 4 ans, puis moi j'ai du subir une très grosse opération au pied et j'ai du abandonner la salle de sport, en même temps je commençais à avoir du mal à lever les deux bras pour me coiffer m'habiller même tendre le bras pour prendre  une tasse de café sur la table.

    Après examens, mes radios ont montrés que mes tendons de des épaules étaient fondus, j'ai du subir une opération très invalidante, placement d'une prothèse totale inversée de l'épaule gauche pour commencer en février , et l'épaule gauche était prévue pour novembre de la même année.

    Mais ayant pris un complément alimentaire qui refait du cartilage et améliore les mouvements, ma deuxième opération a été purement supprimée jusqu'à présent. Je continue a prendre ces complément qui me conviennent bien.

    J'espère ne pas devoir me faire opérer car là je ne sais pas comment je ferais toute seule pendant au minimum 4 mois quand tout se passe bien ? ça peut aller jusque 1 an !!en plus ce serait le bras droit !!

    Mon mari lui quand on a arrêté la salle s'est mis au vélo avec des copains, s'en est devenu une drogue tous les jours il partait faire ses 60/70 et parfois 100 kms de vélo journaliers.

    un de ses copains est décédé à 60 ans d'une crise cardiaqueet l'autre est parti habiter en Espagne il s'est donc retrouvé seul pour faire sa passion.

    L'an dernier il a fait en vélo 19.000 kms.tous les jours il inscrivait ses kms et sa moyenne.

    Il aimait cela il partait tôt pour ne pas tomber dans la circulation et faisait toujours le même circuit qu'il connaissait par coeur, il connaissait les endroits plus dangereux.

    jusqu'à ce 24 fevrier dernier ou un chauffard ivre et drogué est venu le percuter de plein fouet et le tuer sur le coup.

    SI JE VOUS AI RACONTE TOUT CELA 

    C'EST POUR VOUS DIRE COMMENT JE SUIS DEVENUE

     UNE FEMME FORTE QUI A DU TOUJOURS DU TOUT

    ASSUMER TOUTE SEULE.

    AUJOURD'HUI MON FILS EST LA TOUS LES JOURS

    CHAQUE MATIN IL M'APPELLE, ME DEMANDE COMMENT JE VAIS ?  IL EST GENIAL JE SUIS FIERE DE LUI.

    SANS LUI JE CROIS QUE J'AURAIS PU FAIRE UNE BETISE.

    MERCI SI VOUS M'AVEZ LU JUSQU'AU BOUT

     

    BON MOIS D'AVRIL

    LILI

     

     

     

     

     

     

    Read mo

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    16
    Candy
    Vendredi 12 Avril 2019 à 17:58

    Chère Liliane tu as bien fait de te vider le cœur ,tu en avais gros sur le cœur et on comprends mieux maintenant ce que tu as vécue car avant j'en savais un peu sur toi surtout par ou tu étais passée avec toutes ces opérations et le perte de ton fils mais je ne savais pas tout .Tu es formidable ,pas juste forte ,tu as un grand cœur et je te l'ai toujours dit et en plus tu trouve toujours le moyen d'aider tes voisins ,voisines .Tu as toute mon admiration et je suis bien contente que tu aie su passer au travers de tout ca .Toi et André vous avez su vous en sortir seuls car votre amour était assez fort pour survivre à tout ca un peu comme moi et René (on se tient) .

    Je trouve ca triste que tu aie vécu tout ca sans l'amour que tu aurais du recevoir de tes parents .Moi j'ai repris mes filles chez moi quand ca allait pas et on a tout fait pour elles et on continue avec les petits enfants .Jamais je ne les laisserai avoir mal .En plus de perdre Patrick il a fallu que tu rembourse mais c'est épouvantable ca .Je ne pensais pas que tu avais pu manquer de quoi que ce soit dans la vie car ca ne paraissais pas mais là je suis triste que tout ca te soit arriver ma belle .

    Comme on dit la vie continue et moi aussi je cache beaucoup sur mon passé ,je ne voulais pas blesser personne vue que c'est du passé maintenant mais pas facile parfois .Un jour maman m'a demander ; Hélène que ferais tu à ma place ?dans ce petit livre il y a toute ma vie et mes secrets alors je lui ai dit ;si ca peut blesser quelqu'un détruit le et c'est ce qu'elle a fait alors je pense que je suis comme elle .

    Bisous très fort ma belle ,je ne viens pas souvent car tout va trop vite ici ,la famille ,les fêtes ,les changements mais je viens dês que je peux .Gros bisous et prends bien soin de toi maintenant 

     

    15
    Mercredi 3 Avril 2019 à 21:29

    Bonjour Lili,

    Je savais pour ton fils que tu as perdu lorsqu'il était bébé, mais j'ignorais que tu avais connu autant de déboires. Aucun doute: tu es une femme forte avec une volonté de fer. Il est temps de penser à toi et de te gâter un peu, tu ne trouves pas?

    Je te souhaite de belles années à venir...amicalement, Jean-Claude

      • Mercredi 3 Avril 2019 à 23:33

        Merci très cher 

        c'est peut être un peu tôt

        mais ça viendra 

        je pense encore avoir de belles années devant moi

        bisous et merci de faire partie de mes amis fidèles

    14
    Mercredi 3 Avril 2019 à 20:44

    Je t'ai lue jusqu'au bout bien sur Lili , un parcours de vie tres difficile , jamais personne pour te soutenir  quand tu en avais besoin . Depuis la perte de ton bébé jusqu'aux graves soucis de santé  de ton mari , il a fallu assumer tous ces coups du sort jusqu'à ce dernier récemment . Heureusement que ton fils est là pour t'épauler , tu en as bien besoin , le fait d'être considérée comme une femme forte ne dispense pas de compassion et d'aide .

    J'admire ton courage 

    De tout coeur avec toi 

    Bises 

      • Mercredi 3 Avril 2019 à 21:23

        Merci Gisèle, 

        oui j'ai de la chance j'ai un bon fils il vient tous les jours

        il m'aide dans des tâches que je ne peux plus faire à cause de ma prothèse de l'épaule

        et je dois préserver l'autre.

        bonne soirée et merci de votre réconfort à toutes mes fidèles copinettes

    13
    Mercredi 3 Avril 2019 à 16:44

    Bien chère et tendre Lili , 

    Oui , il est certain que La Vie nous fait devenir en apparences FORTES mais en dedans comme tout à chacun "Le corps et le cœur défaillent si souvent ....."Oh les critiques sont si faciles car désormais pour moi (Nicole ) je ne suis que l'épouse du "Maître " n'ayant qu'une formation de "Prof et Maître de conférences mais  EN PHARMACIE " La Jalousie quand j'ai épousé "Mon époux Paul plus âgé que moi Oh la la l'arriviste ......Que j'étais devenue .......L'Amour et la réciprocité nous ont permis d'avoir une relativement "belle " vie de travail (surtout) et bénéficier d'un être aussi tendre et attentionné  , un fils et devoir lui dire Au Revoir dans ce monde à l'Age de 24 ans pour une bagnole et un autre lui faire un refus de priorité et le malheur survient .......

    Désormais "Mon époux est dans un coma profond pour avoir eu durant un temps le cerveau non irrigué " mais qui est là pour moi ?(Marie et Hansi )  Paul et moi avons tant travaillé , jour et nuit très souvent ........Certes oui mais certains me disent (2 cliniques à Paris et celle du Touquet ) Nous payons encore pour cela ............A part çà nous sommes très  riches !!!

    L'argent est nécessaire oui mais dans la situation actuelle , je préférais et de loin avoir "Mon époux comme il y a encore ne serait qu'il y a un an !!! Désormais pas transportable même en avion sanitaire pour aller "Au Touquet " son havre de paix ..........

    Pour notre si chère  Marie qui doit vivre ce calvaire par sa SEP et ses aléas plus les contrariétés qui ne manquent pas "C'est si dur et tu le sais ............"

    Hansi et ce malheur qui lui est débarqué sur le coin du nez sans s'y attendre et heureux pour lui que sa fille Jessica soit là et Marie aussi pour lui dire "Va , ton public t'attend ....."

    Il est à bout lui aussi c'est un tel déchirement de nous quitter et la peur que "Paul " s'en aille sans sa présence ............

    Comme tu le notes si bien La vie n'est pas un long fleuve tranquille 

    et tu le sais pour nous tous aussi ................Mais continuons tous à être Forts aussi dur soit il , avons nous le choix ?   

    A l'unisson dans nos pensées , nos prières et dans nos cœurs  tu demeures ...

    Nicole , Marie et Hansi .........

      • Jeudi 4 Avril 2019 à 00:14

        Tu sais Lili , dans ce monde de toubibs 

        La jalousie est si présente qu'il m'a fallu affronter tous ces crabes et la 

        belle Famille et ami(es) et en ces temps reculés des années 60 à 70 

        qu'il  aurait été déconvenue  vis à vis de cette société bourgeoise de ne pas se marier 

        ouhhhh lala  scandale au Touquet ........

        Paul le ressentait mal et ne prêtait attention à ces ragots  de jalousie .......

        Pourquoi d'ailleurs ? Il était chef de clinique certes et moi 

        Professeur en Fac de Pharmacie et tout comme lui 

        Maître de conférences ( et c'est Marie qui a fait les présentations ) 

        De voir Mon Paul ainsi sans vie me et nous peinent au plus haut point 

        Mais de cette vie qui s'en va je ne veux garder que le meilleur des années passées auprès de lui et tant de complicités entre nous (parfois mettre un peu de piment , le lait allait se sauver )car secrétaire de son époux exigeant n'est pas la plus belle place mais au moins  "pas aidés non plus  par les familles " Nous (enfin je paie encore des crédits pour les cliniques et celle du Touquet surtout ) mais il était si heureux " en se nommant en rigolant "Désormais je suis le grand patron ......Si çà fonctionne bien et que les banques ne reprennent rien avant la fin 2023 

        Je fus si heureuse avec lui et malgré ce qui nous attend ; Je l'aimerai toujours aussi 

        "Mon Maître et Mon Amour à jamais ........." 

        Comme dit Marie après moi " Nicole la naufragée des causes perdu 

        et 

        Le cœur du Femme est un océan de secrets bien gardés au chaud ............

      • Mercredi 3 Avril 2019 à 21:20

        Bonsoir mes amis

        oh oui je sais Nicole mes amis cht'is vous n'avez pas du tout été épargnés par les aléas de la vie j'en suis consciente et triste  vous êtes ma petite famille de coeur  si loin et pourtant si près de moi en pensées et dans mon coeur.

        Tu vois Nicole, par notre travail mon mari et moi malgré tous ces malheurs qui nous ont touchés sommes sortis sans l'aide de personne et tout ce que nous avons vient de notre travail. Je n'ai de merci à dire à personne.

        Dans la vie il y a toujours des jaloux, et ça je déteste .

        Même quand j'étais dans le besoin je n'enviais pas les autres j'essayais de sortir la tête de l'eau toute seule, la jalousie est un sentiment qui me rend malade.

        Pour ça entre mon mari et moi il n'y en a jamais eu nous avons toujours fait confiance à l'autre et je pense que c'était la solidité de notre couple "la confiance".

        Il a été mon premier amour et sera le dernier.

        Je pense souvent à toi et à ton mari Paul, C'est triste qu'il ne soit pas transportable au Touquet, chez lui.

        Vous êtes aussi "FORTS " tous les trois ,Toi avec Paul ton mari , Marie avec sa sep et les poches qui n'arrivent pas et le reste....., et Hansi une vie bouleversée du jour au lendemain.

        on a le droit de "craquer" même si on sait que des personnes nous aiment même pour certaines jamais rencontrées mais qui ont une place de choix dans notre coeur.

        Prenez bien soin de vous restons forts comme tu le dis avons nous le choix ? la vie continue.

        En pensées en en prières avec vous tous 

        votre amie tendresse LILI 

        Résultat de recherche d'images pour "la sainte vierge"

    12
    Jenny
    Mercredi 3 Avril 2019 à 15:28

    Moi aussi je t'ai lu avec tristesse du début à la fin...quel bilan de vie quand on lit chaque événement que tu as passé et surmonter avec courage surtout à ton jeune âge te retrouver seule avec ton petit bébé mort par la suite et sans aide morale en plus de payer pour le cercueil de ton petit...ouff...difficile à prendre celle là ! La vie ne vous a pas épargnés tous les deux avec cette  série de malchance et les problèmes de santé mais encore là , tu as été forte et tu continues de l'être après cet horrible accident qui a coûté la vie à ton mari mais il y a ton fils qui te donne tout l'amour dont tu as besoin...tu n'en as qu'un mais il est TOUT là près de toi. C'est un cadeau du ciel ! Je t'admire ma chère amie et t'envoie mille pensées du fond du cœur.Gros bisous de chez nous

      • Mercredi 3 Avril 2019 à 18:54

        Merci mon amie cela me touche tous vos message et m'aide à me rendre plus forte encore.

        Bonne journée  bisous

    11
    Mercredi 3 Avril 2019 à 03:29
    colettedc

    Jusqu'au bout, Lili, oui de la première ligne jusqu' à la dernière !

    Tu es forte, en effet, pour avoir pu surmonter tout cela !

    Si triste, la mort de ton bébé et, d'avoir subi tout cela,

    payer le cercueil fabriqué par ta propre famille,

    ça, c'est pas facile à prendre du tout, hélas !

    Tous ces problèmes de santé de vous deux,

    pas rose du tout, que tout cela non plus !

    Et, la mort si violente de ton mari ! Ouf !

    Une chance, oui, d'avoir ton fils !

    Courage, Lili ! Tu as toute mon admiration !

    Gros bisous♥

      • Mercredi 3 Avril 2019 à 07:51

        Merci Colette vous mes copinettes fidèles ici  dur ce blog (tjrs les même)je vous aime beaucoup car je sais que vous êtes là.

        bonne journée

    10
    Mardi 2 Avril 2019 à 18:18

    Oui ma Lili, je t'ai lue jusqu'au bout....Tu as eu bien des déboires, je le vois

    et tout cela sans aucun amour de tes parents, de ta mère !!

    La vie ne t'as pas gâté toi non plus..

    J'ai eu beaucoup de soucis aussi, je suis aussi une femme forte !

    Je pourrais faire un livre avec ma vie..

    J'en parle parfois dans mes textes.

    L'écriture est ma thérapie!

    Courage ma Lili..

    Ghis

     

     

      • Mardi 2 Avril 2019 à 19:21

        Merci Ghislaine moi aussi de parler enfin de raconter un peu ce que j'ai sur le coeur et qui me pèse me fait du bien , car je me rends compte par vos messages que je ne suis pas la seule alors cela me rassure un peu

        bisous 

    9
    Mardi 2 Avril 2019 à 17:31

    Bien sur que je t'ai lu jusqu'au bout, ton parcours de vie ressemble au mien. 

    Un bébé décédé, je ne suis même pas allée à l'enterrement j'étais encore hospitalisée après une césarienne, on restait à l'hôpital 12 jours et j'avais fait un arrêt cardiaque pendant l'opération. 

    Ma mère était gentille mais pauvre aussi, mon père a quitté la maison j'avais 10 ans et j'ai passé un BEP alors que je devais faire une école de journalisme mais il n'a pas voulu aider ma mère, il disait qu'une fille se mariait et n'avait pas besoin d'apprendre un tel métier. 

    à 20 ans une fille qui va bien et à 23 une autre a qui on a diagnostiqué une mucoviscidose à 3 mois, j'ai du quitter mon emploi dans les bureaux du grand magasin du Printemps à Versailles. 

    je me suis entendue reprocher très souvent de ne plus travailler mais où j'aurais mis mon bébé? 

    6 ans plus tard divorce, la maladie ne concernait pas mon 1er mari, ensuite remariage et depuis j'ai perdu ma fille en 1997. 

    Je suis devenue fataliste, les peines d'argent j'ai connu et ça c'est pas mortel mais perdre ses enfants c'est une horreur et ton mari dans ces circonstances c'est aussi terrible surtout après avoir survécu à tant de problèmes de santé. 

    Je pense fort à toi, nous sommes des survivantes. 

    Bises

      • Mardi 2 Avril 2019 à 18:06

        Merci pour ton témoignage  Claudie

        oui nous sommes des survivantes mais aussi des battantes

        la vie n'a pas toujours été un long fleuve tranquille 

        Merci à toi chère amie

        Gros bisous avec toute mon amitié sincère

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :