• DEFI ECRITURE CHEZ GHISLAINE N° 60

    N° 60 

    Faire un texte avec les mots :

    Récit, bousculer, sanction, plaider,

    courage, réfléchir, punir, pudeur.

    Ou

    Choisir 8 mots qui contiennent

    « cour »

     

    7znbGGckpAjpEAyq2Ca9Cv4Ahl4@299x128

    Une histoire véridique.

     

    Lorsque j'étais gamine, 11/12 ans, j'étais amoureuse du jeune acteur de la série papa à raison

    Résultat de recherche d'images pour "Billy Gray",

    Billy Gray,

    Résultat de recherche d'images pour "Billy Gray"

    et pleins d' idées se bousculaient dans ma tête de petite jeune fille.

    Alors, je me suis mise à réfléchir, et inventé de tout pièce une histoire d'amour

    entre lui et moi.

    J'avais un petit carnet où je consignais tout ce que j'inventais. 

    Que notre cousine que l'on surnommait Titine (ça c'est vrai) qui habitait les Etats-Unis  (c'est vrai aussi) nous avait invité ma famille et moi pendant les grandes.

    Qu'elle savait que j'aurais aimé rencontrer Billy.

    Qu'après quelques jours sur place, elle avait organisé un barbecue avec tous les acteurs de la série .

    Quand ils sont arrivés, ce fut tout de suite le coup de foudre au premier regard entre lui et moi.

    Je racontais que nous nous étions promenés main dans la main, puis qu'il m'avait embrassé.

    Et que mon coeur battait à 100 à l'heure, c'était mon premier baiser.

    Tout l'après-midi, nous sommes restés à nous balader dans le parc, nous nous sommes assis sur l'herbe au pieds d'un arbre et nous sommes restés là, ma tête couchée sur son épaule.

    Par pudeur, bien que je les avais en tête, je ne racontais pas les détails.

    Une fois les vacances terminées, nous sommes rentrés chez nous et je n'ai plus jamais eu des nouvelles de lui.

     

    DEFI ECRITURE CHEZ GHISLAINE N° 60

    Plus tard, je n'ai plus jamais rouvert ce petit carnet rangé quelque par dans un tiroir.

    Mais un jour, Je devais avec 2 ou 3 ans de plus, lorsque je rentre je l'école, mon père m'attendait avec mon petit carnet devant lui sur la table.

    Aie , me dis-je, quelle sanction pour ce récit un peut bizarre pour une gamine de 12 ans ? 

    Allait-il me punir ? a-t-il compris que cela n'était que fiction ? que cela n'aurait pas pu être plausible ?

     

    J'ai pris mon courage à deux mains, et j'ai plaidé ma cause, je lui ai expliqué que c'était un texte inventé de toute pièce pour un spectacle de l'école.

    Ben oui papa, nous devions tout le monde inventer une histoire et après l'institutrice choisirait la plus plausible à réaliser. 

    Il m'a cru mais me dit, c'est quand même réaliste mis à part les acteurs et les Etats-Unis où ne nous sommes jamais allés, même à la demande de Titine.

    Tu aurais plus choisir plus simple.

    Il a souri et mit le petit carnet dans sa poche.

    Ouf, j'ai bien cru que lui y avait cru.

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    8
    Mercredi 2 Mai à 11:16

    HE HE coquine !

    7
    mercedes carlotta
    Vendredi 13 Avril à 21:07

    Bravo Tite Lili! J'aime beaucoup!
    Grosses baisses! Bonne soirée!

    6
    Vendredi 13 Avril à 03:47
    colettedc

    Oh ! Bravo Lili ! J'♥ ça, ces souvenirs du temps passé ! 

    Bonne journée de ce vendredi !

    Bisous♥

    5
    Candy
    Jeudi 12 Avril à 19:27

    J'ai connu plusieurs amours d'enfant comme on dit .Mon premier petit amoureux Jacques D est parti vivre à Chicoutimi et j'étais tellement triste mais il s'est vite fait remplacer par Mario hihihi! je crois que j'avais 6 ou 7 ans .Super ton texte .On a bien le droit de rêver et de s'inventer des amours car c,est tellement innocent hihihi!

     

    4
    Jeudi 12 Avril à 16:35

    Bonjour Lili,

    Je crois bien que nous avons tous vécu des rêves de jeunesse, où les scénarios de films que nous avions vus, se bousculaient dans notre tête. J'étais un grand sentimental et, crois-moi, j'en ai inventé des scénarios avec Gina Lolobrigida, mon actrice préférée. J'avais aussi, dans ma classe, de jolies filles que j'aimais en silence, étant trop timide pour les approcher et j'en ai fait des rêves érotiques....hi,hi. Très joli, ton texte...je me demande s'il n'y aurait pas une part de vérité dedans...

    Bonne journée....ton ami Jean-Claude

      • Jeudi 12 Avril à 18:42

        Oui Cher ami c'est une histoire que j'ai vécue "sur papier" à l'école j'avais réellement inventé une histoire d'amour avec  Billy Gray que j'avais écris dans ce petit carnet  c'est réel, mais le pire de tout c'est que ce j'avais raconté  à mes petites copines qui me posaient des questions, elles y croyaient vraiment alors, je brodais je brodais hihihi, elles et moi étions encore  naïves, nous étions jeunes

        Bonne journée très cher

        bisous

    3
    Jeudi 12 Avril à 14:16

    Bravo pour  ton texte qui nous conte de bien beaux souvenirs de jeunesse .

    Bonne journée 

    Bisous 

    2
    Jeudi 12 Avril à 13:13

    ah les grands émois de l'adolescente..

    J'ai connu cela aussi, moi c'était Alain Delon mon amoureux secret lol

    merci Lili pour cette belle histoire...

    Je suis contente que mes mots t 'ai fait revivre une partie de ta jeunesse 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :