• LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    Auschwitz-Birkenau (Pologne)

    "L'usine de mort"

    Localisation: Oswiecim, (AUSCHWITZ) Pologne

    Créé en: 26 mai 1940

    Libération: 27 janvier 1945, par l'Armée Russe.

    Estimation du nombre de victimes: entre 2,1 et 2,5 millions de morts 

    (Cette estimation est considérée par de nombreux historiens comme étant un chiffre minimum. 

     

    Le nombre réel de morts est inconnu mais pourrait dépasser les 4 millions)

    *************************

     Le complexe concentrationnaire d'Auschwitz était constitué de trois camps: 

    Auschwitz I camp principal; 

    Auschwitz II, ou Birkenau, ouvert le 8 octobre 1941 en tant que camp d'extermination; 

    Auschwitz III ou Monowitz, ouvert le 31 mai 1942 en tant que camp de travail; (que je n'ai pas visité)

    sans compter les camps annexes. 

    ¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨

    Il y eu jusqu'à 7 chambres à gaz utilisant du Zyklon-B et trois ensembles de crématoires. 

    Auschwitz II (Birkenau) comprenait un camp pour les nouveaux arrivants 

    ainsi que ceux devant être envoyés dans un kommando extérieur; 

    un camp pour tziganes; 

    un camp dit "camp familial"; 

     

    un camp ne s'occupant que de la garde et du triage des biens confisqués aux détenus et un camp de femmes. 

    Nombre maximum de détenus, camps annexes inclus: 155.000.

    Estimation du nombre de morts: entre 2,1 et 2,5 millions dans les chambres à gaz, dont près de 2 millions de juifs, ainsi que des polonais, tziganes et des prisonniers de guerre soviétiques.

    Près de 330.000 détenus moururent suite à la faim, les mauvais traitements, etc

    ¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨

     En mai 1940, les populations polonaises des villages environnant le camp furent expulsées et dans de nombreux cas massacrées.

    ¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨

      En mars 1942, un camp de femmes fut construit à Auschwitz pour 6.000 prisonnières.

    En août 1942, ce camp fut déplacé vers Birkenau.

    En janvier 1944, 27.000 femmes étaient incarcérées à Birkenau, dans la section B1a, dans des quartiers séparés.

    ¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨

     Les chambres à gaz s'élevait à 2.255 mètres carrés; leur capacité totale étant de 4.420 personnes.

    Ceux qui étaient sélectionnés pour le gazage devaient se déshabiller dans un vestiaire puis étaient poussés dans les chambres à gaz. 

    La mort survenait après 15 à 20 minutes. 

    Dans les chambres à gaz II et III, le gazage s'effectuait dans des salles souterraines, et les corps étaient transférés aux 5 fours par un ascenseur électrique. 

    Avant la crémation, les dents en or étaient arrachées et tous les bijoux enlevés (alliances, bagues, etc...). 

    Les chambres à gaz IV et V étaient quant à elles situées au même niveau que les crématoires, mais ceux-ci étaient tellement mal conçus et leur usage tellement intensif qu'ils étaient sujets à des pannes fréquentes et qu'ils furent finalement abandonnés. 

    Les corps furent brûlés à l'air libre, comme en 1943. Les "sonderkommandos" juifs (équipes chargées de la crémation des corps) travaillaient aux crématoires sous la surveillance des SS.

     

    A l'origine, ces infrastructures furent "sous-utilisées". D'avril 1943 à mars 1944, "à peine" 160.000 furent gazés à Birkenau, mais de mars 1944 à novembre 1944, alors que tous les autres camps d'extermination étaient abandonnés, Birkenau battit tous les records précédents en matière d'extermination de masse.

     

     La déportation des juifs hongrois et la liquidation de tous les ghettos juifs polonais, tel celui de Lodz, eut comme conséquence le gazage de 585.000 juifs. Cette période fit d' Auschwitz-Birkenau le plus grand et le plus célèbre camp d'extermination de tous les temps.

    ¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨

     En octobre 1944, le "sonderkommando" du crématoire IV se révolta et détruisit plusieurs fours. En novembre Himmler ordonna l'arrêt des gazages, et une opération de "nettoyage" fut mise en place pour effacer touts les traces d'extermination.

    En janvier 1945, les nazis évacuèrent du camp 58.000 prisonniers encore capables de marcher. Ils laissèrent derrière eux dans le camp principal, Birkenau  près de 7.000 prisonniers malades ou invalides.

    Les nazis étaient persuadés qu'ils ne survivraient que très peu de temps.

    ¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨

     

    Quand les troupes soviétiques libérèrent Auschwitz le 27 janvier 1945, ils trouvèrent ces survivants dans un état pitoyable. Ils découvrirent en même temps 836.525 vêtements féminins, 348.820 vêtement masculins, 43.525 paires de chaussures ainsi qu'un nombre incroyable de brosse à dent, miroirs et autres effets personnels. Ils découvrirent de même 460 prothèses et 7 tonnes de cheveux humains provenant des victimes gazées.

    PHOTOS QUE VOUS AVEZ PU VOIR DANS MON BILLET  SUR AUSCHWITZ 1 (sauf les cheveux que l'on a pas pu photografier par respect

    Ces cheveux humains étaient achetés 50 pfennig/kilo par la société allemande "Alex Zink" (établie en Bavière) pour la réalisation de vêtements.

    **********************************

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LA OU ARRIVAIENT LES TRAINS BONDES 

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    C'est dans ces wagons que les gens étaient entassés.

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    je me suis prise moi-même en photo avec mon gros Nikin pas évident lis à l'envers plus facile pour appuyer sur le bouton 

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE MEMORIAL

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    DES FOSSES OU ON A RETROUVER LES CENDRES ET OSSEMENTS CALCINES

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LES RESTES DES FOURS CREMATOIRES ERT CHAMBRES A GAZ QUE LES SS ONT DETRUITS POUR EFFACER LES TRACES DE CE QUI S'ETAIT PASSE ICI

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LES BARAQUEMENTS DES FEMMES

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II  

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II  LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LES DORTOIRS DES FEMMES ELLES DEVAIENT DORMIR A 3 PAR ETAGE

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    LE CAMP DE CONCENTRATION AUSCHWITZ -BIRKENAU II

    ****************************************

    ICI SE TERMINE LE DERNIER BILLET DE MON CITY TRIP A CRACOVIE DU 14 AU 18 JANVIER 2018

     

     


  • Commentaires

    9
    mercedes carlotta
    Dimanche 4 Février à 13:58

    Re Moi! Je viens de lire et regarder ton superbe documentaire.
    Il est admirable.
    Mais, quand on regarde tes photos, prises actuellement, on a du mal à réaliser l'horreur à l'époque : la boue, la pluie, la neige, les ruisseaux où s'écoulaient toutes sortes de détritus (eaux sales, déjections, restes de toutes sortes...)
    l'angoisse du lendemain, le terreur, la PEUR!!!
    Tout simplement!
    Je crois que malgré tous les documentaires qu'on a pu voir depuis....
    on aura toujours beaucoup de peine pour tous ces malheureux!
    Comment peut on, à cette heure pardonner?
    Cette réflexion n'engage que moi...
    Grosses baisses! 
    Bonne après-midi

    8
    Jeudi 1er Février à 00:56

    et quand je vois le regard de ces enfants, c'est encore pire .. que de douleurs !!

    7
    Candy
    Mardi 30 Janvier à 03:00

    Effroyable de voir comment ca se passait durant cette terrible guerre .

    Ce sont pas de bons souvenirs et pauvre gens qui sont passés dans ces fourneaux ,je préfère ne pas trop m'y arrêter car je veux dormir le soir .

    Bonne soirée .

     

    6
    Lundi 29 Janvier à 17:40

    Coucou ma belle

    très belles tes photos, mais quel horreur, ceux qui sont ressortit vivant (et il y en à)

    Sont marqués jusqu'à la fin de leur vie... et dire que certaines personnes nient ce qui c'est passé..

    Bonne fin de journée, je t'embrasse très fort  Puce, prends bien soin de toi Puce

    5
    Lundi 29 Janvier à 11:46

    Comme dit Claudie quand on pense que certains nient l'authenticité de ces camps et de leur but d'extermination . Une horreur à cette échelle est peut incroyable mais elle a existé .

    Merci pour tes photos 

    Bonne semaine 

    Bises 

    4
    Lundi 29 Janvier à 10:25

    Quand je pense qu'il y a des révisionnistes qui osent dire que les camps n'ont pas existés. 

    C'est une telle horreur que c'est terrible de penser que des hommes ont pu faire ça à d'autres hommes. 

    Merci pour ce témoignage, 

    bonne semaine.

    3
    Roland Xu
    Lundi 29 Janvier à 08:31

    Bonjour Liliane,

    J'ai eu l'occasion de visiter ce haut lieu de la barbarie . Ce que j'y ai ressenti, je le ressens à nouveau en regardant tes photos. Elles rendent bien l'atmosphère pesant de l'endroit.

    Bises de nous deux . Des nouvelles personnelles suivront.

    Roland et Xu

     

    2
    Lundi 29 Janvier à 01:37

    Bonjour Lili,

    Ce qui ajoute à l'horreur, c'est le fait que de grandes multinationales, particulièrement américaines, se soient servies de ces travailleurs comme esclaves. Plusieurs grandes entreprises ont collaboré avec les nazis durant toute la deuxième guerre mondiale et ont installé des usines près des camps de concentration. Des médecins ont aussi collaboré avec le régime nazi et ont fait des expériences atroces sur les prisonniers des deux sexes. J'ai lu les 4 volumes sur les médecins maudits. De quoi donner froid dans le dos...

    Bonne journée....ton ami Jean-Claude

    1
    Dimanche 28 Janvier à 22:52
    colettedc

    Merci pour ces belles visites, Lili ! Grâce à toi, j'ai pu voir beaucoup de cette triste période, hélas ! Bonne toute fin de ce dimanche et belle semaine ! Bisous♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :