• VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    Auschwitz : camp de concentration et d’extermination

     

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

        Le système concentrationnaire nazi est complexe et étendu. Adolf Hitler, nommé chancelier en 1933 décide de mettre en place des mesures d’exclusion, de ségrégation envers les juifs..

    En plus de persécuter les juifs, Hitler souhaitait les chasser du territoire allemand et agrandir celui-ci en envahissant l’Est de l’Europe.

    Ainsi, le 28 septembre 1939, l’Union soviétique et l’Allemagne se partagent le territoire polonais.

    En Pologne, les nazis entassent les populations juives dans des Ghettos (les plus importants sont ceux de Varsovie, Lodz et de Cracovie entre 1940 et 1941), la faim et les épidémies entraînent la mort de milliers de personnes.

    Cette étape est la première du processus de la Solution finale.

    La "Solution finale" consista exclusivement à exterminer les Juifs d'Europe par fusillades puis par gazage.

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    A GAUCHE LES CHAMBRES A GAZ  ET A DROITE LES FOURS

     

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZVISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

     

    Cette méthode était pratiquée dans des camps en Pologne. Parmi ceux-ci l’un des plus célèbres aujourd’hui est le complexe concentrationnaire d’Auschwitz  créé par l’Allemagne nazie en Pologne.

     Auschwitz est le plus grand camp construit par les nazis.

    Les habitants des alentours ont été expulsés et près de 300 membres de la communauté juive d'Auschwitz furent également arrêtés et utilisés comme travailleurs dans la construction du camp.

    Les premiers prisonniers arriveront en juin 1940.

    Le camp fut étendu à mesure des besoins en mars 1941 ; Himler ordonne l'agrandissement afin de pouvoir contenir 30 000 prisonniers.

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ  VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ  VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ  VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ  VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    les bequilles et autres soutiens pour handicapés

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    DE LA VAISSELLE

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ  VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    LES BAGAGES

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ  VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    LES CHAUSSURES

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ  VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    USTENSILES DE TOILETTES BLAIREAUX BROSSES CHEVEUX PEIGNES ETC...

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    C'EST ICI QUE LE FAMEUX DR. MENGELE FAISAIT SES EXPERIENCES SUR LES HUMAINS

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ  VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ  VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    CHAMBRE D'UN KAPO (GARDIEN)

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

     

    Au départ, Auschwitz n'était pas destiné à devenir un camp d'extermination. Himler  ordonna ensuite la construction d'un second camp  pour accueillir 100 000 prisonniers à Birkenau (à 4 km du camp principal).

     Environ 15000 détenus  résistants de différences nationalités dont de nombreux Polonais et des Juifs y étaient enfermés.

    Enfin, l'entrée dans le camp se fait par un portail qui porte l'inscription « Arbeit macht frei » (le travail rend libre),

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    comme sur la grille d'entrée du camp de Dachau.

     Birkenau  possède une superficie de 175 hectares comportant 175 baraquements dont 45 en briques et 22 en bois encore intacts aujourd'hui. C'est dans ce camp que la politique d'extermination fut systématique pour les juifs d'Europe. Notons que c’est le 27 mars 1942 que le premier convoi de déportés juifs de France a lieu vers Auschwitz. Ce camp est le plus grand  mais aussi celui qui fonctionna le plus longtemps. Sa durée de vie est due à l'organisation technique et industrielle qui permettait aux nazis de perfectionner leurs méthodes d'extermination.

    **************************

        Le 3 septembre 1941, des prisonniers soviétiques furent utilisés comme cobayes lors d'essais sur l'efficacité du Zyklon B. Après cet essai, une chambre à gaz fut construite à l'extérieur du camp principal en février 1942.

    *****************************

        À Birkenau les nazis ont mis en place la plupart des installations servant à l'extermination.  Ainsi on retrouve :

    4 Chambres à gaz et fours crématoires ;

    2 Chambres à gaz provisoires situées dans des fermes de paysans et adaptées spécialement pour ce but ;

    des fosses et des buchers d'incinération.

    ***************************

    En mars 1942, un camp de femmes fut construit pour 6000 prisonnières à Auschwitz mais en août 1942 il fut déplacé à Birkenau pour pouvoir accueillir plus de femmes.

    **************************

      Les déportés, hommes, femmes et enfants, arrivaient de toute l’Europe, entassés par centaines dans des wagons de marchandise verrouillés pendant le trajet.

    Ils ne recevaient ni à boire ni à manger, n’avaient aucune toilette à leur disposition. Le voyage pouvait durer jusqu’à 10 jours.

    De plus, en arrivant à Auschwitz, une partie d'entre eux étaient morts.

    A partir de l’été 1942, les Juifs déportés à Auschwitz sont soumis, dans le cadre de la « solution finale », à la sélection.

    Celle-ci était souvent effectuée par un médecin SS.

    Les hommes étaient séparés des femmes et des enfants et ils formaient deux groupes.

    Ceux qui étaient jugés inaptes au travail c'est-à-dire les enfants de moins de 16 ans, les vieillards, les infirmes et les femmes enceintes, étaient immédiatement dirigés vers les chambres à gaz.

     

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    VISITE DU CAMP DE CONCENTRATION D'AUSCHWITZ

    sortie des fours crématoires

    *************************

     Libération du camp d'Auschwitz

    Le 26 novembre 1944, Himmler ordonna de détruire les chambres à gaz et les crématoires du camp pour faire disparaître les preuves matérielles du génocide.

    Commence ensuite à partir du 18 janvier « la marche de la mort ».

    Près de 60 000 détenus sont évacués vers des camps de concentration plus à l’ouest : Bergen-Belsen (où meurt Anne Frank) Dachau et dans d’autres camps en Allemagne ou encore en Autriche.

    ************************

     

     


  • Commentaires

    12
    Jeudi 1er Février à 00:53

    j'en ai des frissons dans le dos .. du mal à concentrer mon attention .. pauvres gens ! bizz 

    11
    Dimanche 28 Janvier à 01:45

    Désolée je n’ai fait que survoler vite fait ces images, autant je suis sous le charme de la Pologne, autant je redoute ce lieu, je frisonne rien de d’en penser que mon papa a passé deux ans dans ce genre de bourbier, certes il est revenu mais pour mourir 5 ans après d’une maladie qu’il avait contracté là bas.

    Mais merci malgré tout de partager ces photos, car il ne faut pas que l´on oublie que CELA a existé.

    Douce nuit

    Bisous

    Mandrine

      • Dimanche 28 Janvier à 07:50

        Merci d'être passée

        il n'y a pas le les camps

        il y a les 3 premiers billets sur la ville de Cracovie

        et la mine de Wielicska

        c'est fort intéressant aussi

        Bisous

    10
    Jenny
    Samedi 27 Janvier à 21:33

    Je viens de lire ton texte et vu tes photos...le seul mot qui me vient en tête  c'est HORREUR ! Comment est-ce possible d'avoir l'idée d'exterminer des milliers de personnes innocentes juste parce qu'elles sont juives...j'espère que jamais , jamais plus , ce genre de régime de terreur ne revienne. Bonne fin de journée et bon dimanche. Bisous

    9
    Samedi 27 Janvier à 14:31

    bonjour lili

    ça donne froid dans dos kel horreur j en ai les lames au yeux 

    merci pour c photos et document

    bon weekend  amitié suze

    8
    Samedi 27 Janvier à 11:11

    Ca fait froid dans le dos mais de garder ces camps ça permet le devoir de mémoire. 

    Comment des hommes ont-ils pu faire de telles atrocités. 

    Bises

    7
    Vendredi 26 Janvier à 22:29
    colettedc

    Ouf ! Un endroit bien spécial à visiter, Lili ! Merci de nous le présenter si bien ici !  J'en ai la chair de poule !!! Oui, quelle horreur, en effet !

    Bonne fin de ce jour et doux week-end !

    Bisous♥

    6
    Candy
    Vendredi 26 Janvier à 19:35

    Je crois que c'est le pire endroit à visiter .Merci de nous faire voir tout ca en photo c'est moins pire que d'y être .Je te trouve courageuse d'y avoir mis les pieds ,moi ! j'aimerais pas.

    C'était la pire chose qu'il puisse arriver à des gens innocents .Ils ne méritaient pas cette mort affreuse .

    Bonne journée

     

    5
    Vendredi 26 Janvier à 19:12

    De photos qui montrent bien l'ampleur du génocide et comment tout avait été planifié . Merci Lili pour ton billet sur Auschwitz  qui entre en résonance avec le mien .

    Bonne soirée 

    Bisous 

    4
    Vendredi 26 Janvier à 17:58

    bonsoir     Lili   , as tu passé un bon vendredi ? moi calme petite sortie cet après midi , on a eu un peu de soleil j'en est profité , bonne soirée et bon weekend ..bisous ..Anna

    3
    Vendredi 26 Janvier à 16:44

    Bonjour Lili,

    Quelle horreur! Comment des gens dits: civilisés, peuvent-ils avoir planifier l'extinction de tout un peuple dans des chambres à gaz? Et dire qu'on qualifiait de barbares, les Mongols qui ont envahi Rome. Ils étaient cruels mais pas à ce point. En plus, les allemands étaient vraiment sadiques en inscrivant à l'entrée du camp d'extermination: Le travail rend libre! 

    Bonne journée....ton ami Jean-Claude

    2
    Vendredi 26 Janvier à 16:15

    Coucou ma belle

    Devant tant d'horreurs, je reste sans voix

    Pauvres gens... qu'est ce qu'il on dû souffrir...

    Je n'ose imaginer

    Merci à toi, pour ce partage, bonne fin de journée, bon et beau week-end, bisous bisous  Puce

    PS. j'espère que cela n'existera plus jamais

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :