• MON 1er grand voyage - J'AVAIS 10 ANS

     

    NOS PREMIERES VACANCES EN VOITURE A L’ETRANGER JUILLET 1956 CHARLEROI >>>>>>>>FRANCE ET SUISSE ITALIE  4572 km

    En triant des cartons au grenier, J’ai retrouvé quelques pages d’un ancien carnet où je notais les villes où nous avons passés et campés lors de nos vacances

     

    je l’ai recopié ci-dessous ce que j’y avais inscrit, j’avais 10 ans  …

     Mon père venait d’acheter une voiture d’occasion, une PEUGEOT 203  assez grosse mais vieille

     

     

    cette photo n’est pas de moi mais c'est ce modèle

    Pas encore de clé de contact, c’était un démarreur à main, un câble à tirer.

    Un ami de papa (Julien) l’avait toute révisée mon parrain, le beau-frère de papa

    avait programmé des vacances extraordinaires pour l’époque 1956.

    La veille du départ, mes parents ont donc chargés le coffre de la voiture

    ainsi que deux gros coffres de toit que mon papa menuisier avait fait aux dimensions justes de la galerie de toit.

    il y avait nos vêtements 

    (pour mon père ma mère ma soeur de 6 ans et moi 10 ans) et aussi,

    ceux de ma marraine (la soeur de papa) de son mari et de leur fils Alain ( 4 ans)

    donc pour 7 personnes !!! (4 adultes et 3 enfants)

    Dans les deux malles sur le toit de l’auto, il y ont mis

    deux grosses tentes canadiennes en toile

    avec tous les piquets les tubes les tendeurs etc…

    (à cette époque pas encore de tente nylon) 

    (en plus pas moyen de s'y mettre debout)

    plus deux réchauds à pétrole à pompe à un bec chacun

      Vous vous imaginez cuire des pommes de terre et de la viande pour 7 personnes !!!

    quand la viande était cuite, les pommes de terre étaient froides.

    quelques bouteilles de pétrole, de la vaisselle, des vieilles chambres-à-air à gonfler tous les jours au soir ,

    c’était ça les oreillers des parents,

    ma soeur et moi dormions dans la voiture je ne vous dis pas

    l’inconfort pour moi qui était grande pour mon âge en plus ma mère voulait que moi je dorme à l’avant

    ou il y avait le volant heureusement c'était changement de vitesses au volant.

    Le départ approchait à toute vitesse, vous vous rendez compte!!! quelle expédition !!!

    C’est donc chargés à blog, que nous avons pris le départ de cette “expédition”

    on peut appeler ça comme ça "une expédition"

    Mon parrain avait fait un itinéraire, Lui seul savait où nous allions,

    il s’était occupé de tout carte routière itinéraire change d’argent.

     

    Départ :  Jumet , Marchiennes-au-pont , Montignies-le-tilleul, Beaumont,

    Chimay , Leugnies , FRONTIERE FRANCAISE

    Reims, Soissons, Compienne, Marne la Vallée, Paris (arret pour petite visite  Sacré-Coeur) ,

    Orly, Fourneaux plage, Bagneux,

    Orléans, Blois (arrêt pour visiter le château de la Loire)

     blois

    les photos ici ne sont pas de moi il n’y avait que mon parrain qui avait un appareil

    Tours,Amboise, Chatellreault

    Poitiers, Angoulème, Marsas, pont de 500 M sur la Dordogne, Bordeaux, Beliet (récolte de résine)

    celà m’avait impressionné je n’ai pas oublié

     

    Bayonne, Biaritz, Guéthary, St. Jean de Luz,

     

    FONTIERE ESPAGNOLE  Hendaye

    St Jean-pied-de-porc, col d’Osquich, château de Mrez ?? je ne sais pas si j'avais bien noté??

    Limoges, Périgeux, Agen, Lourdes.

    A Lourdes Arrêt pour 2 jours 

     

    MON 1er grand voyage - J'AVAIS 10 ANS

     

     

    DES CARTES ACHETEES SUR PLACE

    un monde fou nous n’avions jamais vu autant de monde à la fois .

    ils ont fait le souper !! qui a pris des heures !! heureusement qu'il faisait bon

    car certains jours dans les montagnes nous avons eu de la pluie et pour faire à manger chaud sous la pluie  c'est niet

    et dans les tentes fallait même pas y penser.

    Le soir, montée des deux tentes gonfler les chambres à air oreillers des parents dormaient mon père sur une couverture pliée en 4 et une pour se couvrir

    pas encore de sacs de couchage

    ma mère, ""j'en ris encore"" devait dormir sur un matelas pneumatique relique de l'armée américaine, le caoutchouc

    était devenu poreux après deux trois heures, il était à plat  hihihi. dans la tente pas moyen de se remettre à le regonfler

     Nous nous avons passé une bonne nuit au chaud dans la voiture car mine de rien même en été dans les montagne les nuits soin froides.

    Le lendemain, nous sommes partis pour Cauteret le cirque de Gavarnie (altitude 1600 M avec les

    neiges éternelles et la chute de 422 Mètres)

         

    MON 1er grand voyage - J'AVAIS 10 ANS

        

    MON 1er grand voyage - J'AVAIS 10 ANS

     

     

    Luz st. Sauveur, (Pont Napoléon Rocher Ht. 1400 M ravin ) Tarbes, Montrejeau, 

    MON 1er grand voyage - J'AVAIS 10 ANS

     

    Retour à Lourdes tout remballer et continuer notre route vers Luchon (ainsi de suite tout au long de notre périple, chaque soir et matin) refaire et défaire les bagages, gonflés chacun à notre tours les 4 grosses chambres à air, Pffffffffffff c’était pas de la tarte.

    Lourdes, Montrejeau, Luchon le reine des Pyrénées. 

    Château de Foix, domaine des Castels, visité les alentours de Carcassonne,

    et la forteresse( je vois encore mon parrain avec son appareil photos

    et son grand trépied qu’il transportait partout et qu’il a failli oublier sur les remparts de Carcassonne on était repartis en le laissant là  sur un petit muret heureusement il s’en est aperçu après 10 minutes

    il retourné voir sur place et il était toujours là

    carcasonne.JPG2

     

    Narbonne, Bézier.

    En route vers le Massif central, les gorges du Tarn, (avec une chaleur pas possible) 860 M/Haut

     

    MON 1er grand voyage - J'AVAIS 10 ANS

     

     

    Le film a été un peu déterioré à cause de la chaleur

    A gauche La soeur de papa ma marraine moi à ses côté et ma soeur derrière ma mère et en face d’elle mon père

    devant assis avec sa casquette le mari de ma marraine (parrain) et leur fils Alain

    (nous avons déjà fait 2000 km)

    Point sublîme 960 M de haut on voit les gorges c’est superbe

    (là, la pellicule de l’appareil photos de mon parrain fondait on a du changer de film pour prendre d’autres photos)

     

    le collet de Dèze,  dans le Gard, Tarascon et son château ,

     

    (nous avons campés  au bord du Rhône à la sauvage c’était d’ailleurs comme ça tous les jours rarement en terrain de camping, et souvent près de l’eau pour se laver le soir et le matin)

    Nous avions mis notre beurrier dans l'eau entouré de galets, le matin, il était sans doute passé un bâteau car le beurrier nous l'avons retrouver 100 M plus loin on a du tout jeter il avait pris l'eau

    Le lendemain, nous avons été visiter Nîmes et ses arènes, 

    là, (j’étais mangée des moustiques un Mr qui nous croisait et voyait que je me grattais partout a conseillé à mes parents d’aller acheter du NOPIC chez le pharmacien) SUPER !!!

     

    le pont du Gard à Remoulins,

    Arles   et les plaines de Camargues

     

     

    Avignon, avec la Palais des Papes et le fameux pont d’Avignon,

     

    (Avignon avec ses ruelles étroites et malpropres, je vous parle de l’année 1956)

    Départ vers Marseille,

    Toulon, le Lavandou( très beaux coins)

    nous continuons notre route vers Cannes, Nice

    (avec la promenade des Anglais où j’ai reçu une bonne gifle juste devant l’hôtel Négresco parce que je n’avais pas attendu la famille et j'était partie très loin d’eux sur cette promenade sans me retourner et voir qu’eux s’étaient arrêter pour prendre des photos du fameux hôtel hihihi)

    MON 1er grand voyage - J'AVAIS 10 ANS

    Monaco,( le palais était tout beau 2 ans plus tôt il avait été repeint

    pour le Mariage de Grâce Kelly et Rainier ),

     

     

    MON 1er grand voyage - J'AVAIS 10 ANS

    Moi je suis toute à gauche derrière le monsieur qui passe devant moi

    Monte-Carlo, Menton et les corniches.

     

     

     

    corniches Menton (frontière)

    REPOS

    Lendemain matin direction Grasse avec visite de la fabrique de parfums,

    où mon parrain voulait acheter pour ma marraine,

    un coffret avec plusieurs petits flacons de parfums différents

     grasse.

    Col de Luens 1054 M ,  Les gorges du Verdon,

     

     

    CASTELLANES

      ,

    le col des Leques 1148 M,

    Digne,  Col du Laboureur 1240 M, Col du Maure 1345M, Gap, (neiges éternelles)

     

    le lendemain, départ de Gap, mont Dauphin, Châteauroux,

    Briançon alt.1326 M, Monetier-les-bains, neige à 1547 M alt.

    Col du Lautaret 2058 m alt.,

     

    col du Télégraphe 1600 M,

    tunnel du col du  Galibier 2256 M alt.

     

    (anecdote, là on sent le brûlé dans la voiture dans le tunnel on ne peut pas s’arrêter, et ça monte, arrivés au dessus on se mets sur le côté pour voir ce qui brûlait !!! c’était tous les fils électriques des phares, stop, clignotants qui avaient fondus. on a continué notre route comme ça sans rouler le soir heureusement c’était en juillet donc il fait encore clair tard),

     

     C’est à ce camping à Albertville mais pas notre photo

    Hautes Savoie, Albertville, (là aussi anecdote : en faisant à souper, ma marraine reverse le réchaud à pétrole allumé sur le bas de la tente qui commençait à brûler, panique on a sauté sur le seau d’eau qu’on venait d’aller chercher et on a vite éteint les flammes, pas trop de dégâts, mais elle a tellement été contente que cela c’était bien terminé qu’elle a été acheter au village une bouteille de vrai champagne , mais nous les 3 enfants trop jeunes on en a pas eu)

    Matin suivant départ  : les Gorges de Larly, vue sur le Mont-blanc 4807 M alt. ,

    Megève, Chamonix, Col  des Montets 1461 M,

    FRONTIERE SUISSE

    Col de la Forclaz 1527M alt,

    Sion, Aigle, Leysin,  repos demain tour du Lac Léman

    départ d’ Aigle, Lac Léman, Montreux, Lausanne, Genève,

     

    Thonon, Evian (source Cachat) retour à Aigle

    Le jour suivant d’Aigle on revient sur Lausanne (Très gros Orage), Vallorbe,

    FRONTIERE FRANCAISE

    Montbenoit et

    le saut du Doubs c’était la Ière fois que je voyais ça, 27 mètres de chute c’était impressionnant et surtout bruyant)

    repartis vers le Jura, Belfort, Héricourt, Lure …         

    souper et dodo

    Très tôt le matin départ de Lure vers les Vosges,

    le Grand Ballon D’Alsace, Gérardmer (nous avons déjà parcourus 4000 km)

    Vallée du Chajou, Col des Grasses Pierres 955 M alt,  Epinal, Nancy, Metz, Verdun,

    FRONTIERE

    Luxembourg , Mersch, Larochette

    FRONTIERE BELGIQUE

    Bastogne, La roche en Ardennes, Marche en Famenne, Dinant

    Charleroi

    RETOUR MAISON  – vacances magnifiques  (4572 km) d’ailleurs je me souviens de beaucoup de choses malgré que je n’avais que 10 ans

     

    ********************

     

    LE PROCHAIN VOYAGE SERA AUSSI UN VOYAGE FAIT EN 1966 SI JE NE ME TROMPE PAS

    MAIS CETTE FOIS MES PARENTS MA SOEUR NADINE MON MARI ET MOI

    POUR MON MARI C'ETAIT UNE PREMIERE JAMAIS VOYAGE

    DIRECTION GROSS GLOCKNER SALSBOURG COL DU BRENNER SILVRETTA STRASSE ITALIE VENISE  (dans le désordre)


  • Commentaires

    8
    Mercredi 1er Octobre 2014 à 18:26

    Bonsoir ma lili merci pour ta visite je te souhaite de passer une belle soirée et un tres bon jeudi gros kisss

    7
    Vendredi 26 Septembre 2014 à 17:17

    Bonsoir ma lili merci pour ta visite je te souhaite de passer une belle soirée et un tres bon week end merci aussi pour tes vœux pour ma fille angélique c'est lundi son anniversaire et oui 20 ans déjà pff que cela passe vite  je te fait de gros bisous

    6
    Jeudi 25 Septembre 2014 à 19:22

    Oh my good !  Quel périble, quelle aventure !

    Et quel beau billet tu as fait, merci !

    Je comprends que tu te souviennes de tout, ça marque un beau voyage
    comme celui-là et à l'époque pour voyager comme vous l'avez fait,
    ça vous aurait coûté très cher pour faire ce voyage autrement.
    Bien tes parents on eu beaucoup de courage, c'est l'heure des repas 
    que je n'aurais pas aimé si j'avais eu à cuisiner !!

    Et comme c'est beau, tu devais avoir les yeux grands ouverts tout voir.

    Je n'ai reconnu que deux endroits, Aix en Provence où mon ex mari et son frère et sa soeur avions été ensemble pour nous rendre à Hyères sur la côte pour y passer dix merveilleuses journées.
    Il y a plusieurs années de cela, je devrais sortir mes albums photos pour les mettre comme tu as fait.
    Nous visitions surtout la famille de mon ex, j'ai visité, mais pas autant que je l'aurais voulu.
    J'y suis tout de même allée trois fois y passer les étés dans ce magnifique pays.

    Bisous et bonne fni de semaine,

    Allison

    5
    Jeudi 25 Septembre 2014 à 17:37

    Je viens de m apercevoir ke j'ai poste sur ton billet hors ligne,

    m'ayant permission je vois même ceux ki sont pas publié alors jai pas fait attention

    Mille excuses biz

    4
    Jeudi 25 Septembre 2014 à 11:35
    giselzitrone

    Danke liebe Lili so viele schöne Bilder sind alle sehr schön und man kann mit der die Reise machen ist so als ob ich dabei war.Ich wünsche dir heute viel spass beim Abendessen mit Freunden.Liebe Grüße noch von mir und Freundschaft.Gislinde

    3
    pascalette
    Jeudi 25 Septembre 2014 à 10:52
    pascalette

    incroyable .. que d'aventures .. surtout à cet âge là, tu m'étonnes que tu t'en souviennes !!! bizz ma belle

    2
    Mercredi 24 Septembre 2014 à 19:31
    colettedc

    C'était vraiment un beau voyage Lili !

    Magnifique souvenir !

    Bonne soirée à toi !

    Bisous.

    1
    Mercredi 24 Septembre 2014 à 19:19

    Coucou ma belle

    Je viens de passer un agréable moment à lire ton récit (je vais être franche, j'ai ris) je vous imaginais tous....(beaucoup d'imagination la Puce...loll)

    C'était une véritable expédition... matériel lourd, pas facile a casé....

    Enfin, encore merci pour ce récit et ce partage, si tu en a d'autres, ben je suis partante..... lol

    Bonne fin de journée, je t'embrasse  Puce

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :