• N° 102 CHEZ GHISLAINE

     

    Sonate, requiem, concerto, allegro, fugue,  suite, ouverture, jouer

    ou thème plaisirs d'été ou libre  

      

     

    Défi écriture no 52 Chez Ghislaine

    SONATE  REQUIEM  CONCERTO   ALLEGRO   FUGUE SUITE  OUVERTURE   JOUER

    Je vais vous parler de mon ressenti chaque fois que j'écoute cette musique
    qui a été très longtemps la musique de mon blog et que j'adore écouter j'en ai des frissons

    CETTE MUSIQUE EST "LA MOLDAU  OU VTLAVA " EN TCHEQUE DE BEDRISH SMETANA.
    (1824-1884)

    https://youtu.be/XDjE6H5HqWk


    La Moldau est la rivière principale de la Bohème, qui après avoir traversé Prague
    se jette dans l'Elbe.
    Mais son parcours, n'est pas du tout un long fleuve tranquille.
    Bedrich Smetana l'a décrite comme il l'a ressenti tout en la longeant
    depuis sa source jusqu'à l'ELBE où elle termine son voyage.

    **************************************

    LA MOLDAU ou VTLAVA 

     

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Rien à voir avec un REQUIEM ou une SONATE.

    Il l'a décrite comme une rivière créatrice d’émotions comme un CONCERTO

    Dès le début de sa ,naisance, pour l'OUVERTURE, les flûtes entament un motif caressant
    évoquant le gazouillis léger de la source, et du petit ruisseau qui court sur les pentes de la montagne,des effets de nuances, comme de petites vagues.les violons chantent, et le clavecins nous les font bien ressentir.

    La rivière traverse maintenant la forêt de Bohème où résonnent au lointain les cors de chasse.
    Elle s'écoule comme si elle voulait faire une petite FUGUE au détour de tous ses méandres. 

    N° 102 CHEZ GHISLAINE

    La nuit tombe, la lune brille et se reflète sur les eaux comme si les nymphes d'eaux dansaient une ronde légère et aérienne et JOUAIENT avec ses reflets

    N° 102 CHEZ GHISLAINE

    La harpe , les cors et les cordes, jouent chacun leur partition pour illustrer cette scène féérique
    et crée une atmosphère mystérieuse.

    Par la SUITE arrivent les rapides de la Saint-Jean où ces rapides où la Moldau se fraye un chemin en bondissant de roche en roche 

    N° 102 CHEZ GHISLAINE


    C'est un "tutti", un ALLEGRO éclatant de l'orchestre qui dépeint les tourbillons des flots tumultueux.

    Arrivant enfin dans la grande plaine de Bohème, la rivière délivrée déroule ses eaux vers Prague
    C'est un fleuve large et majestueux qui s'impose.
    L'orchestre tout entier joue le thème principal.

    N° 102 CHEZ GHISLAINE

    L'entrée dans la capitale est saluée par des accords puissants de tous les cuivres comme un hymne triomphal. 


    Pour saluer l'image de l'antique forteresse de Vysehrad surplombant le rocher.

    N° 102 CHEZ GHISLAINE

    maintenant La Moldau s'éloigne vers l'horizon brumeux et disparait dans l'Elbe

    N° 102 CHEZ GHISLAINE

    L'orchestre s'apaise lentement,  tout est calme.
    Avant que les deux accords conclusifs n’achèvent définitivement l'œuvre.

    **********************************************

     

     

    BON MARDI

     

    AMICALES PENSEES

     

    BISOUS

     

     

    « UN REVE COMME JE VOUDRAIS EN FAIRE CHAQUE NUITRENDEZ VOUS REFLET ET BONNE FETE AUX MARIE »

  • Commentaires

    7
    Candy
    Jeudi 22 Août à 16:40

    TRÈS BEAU DÉFI ET TRÈS BELLES PHOTOS TU NOUS A  TRÈS BIEN DÉCRIT TOUT CA COMME DANS UN BEAU POÈME ,BRAVO ET BISOUSXXX

     

    6
    Jeudi 15 Août à 15:40

    superbe .. et vrai que ça donne des frissons <3

    5
    Mardi 13 Août à 20:33
    Colettedc

    C'est excellent, Lili ! Mille et un bravos !  Défi superbement relevé !!!

    Douce soirée,

    Bisous

    4
    Mardi 13 Août à 18:30

    Coucou ma belle

    de toute beauté et très bel écrit. magnifique explication, merci de ce partage

    Prends bien soin de toi, passe une très bonne et belle fin de journée, je t'embrasse très très fort  Puce

    3
    Mardi 13 Août à 18:25

    je crois t'avoir déjà dit qu'en cours de musique au collège j'avais étudié ce morceau de musique. J'avais aimé et pourtant je ne suis pas du tout musique classique. 

    Bises et bonne semaine.

    2
    Mardi 13 Août à 14:16

    Un tres bel article musical Lili , j'aime aussi beaucoup écouter le poème symphonique de  Smetana , une ode magnifique à son pays .  Ce qui est fou c'est que ce compositeur l'écrira alors qu'il est devenu sourd .

    Bonne journée 

    Bisous 

     

    1
    Mardi 13 Août à 13:26

    Voila un atelier réussi en tout ma Lili

    Le thème et les mots c'est du parfait !!

    En plus j'apprends des choses et je voyage 

    Merci ma Lili pour ce superbe atelier.....

    Gros Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :