• REX NOTRE AUTRE BERGER ALLEMAND SAUVE AUSSI D'UNE MORT CERTAINE

    André mon mari étant prépensionné

    allait faire de longues promenades avec RINGO

    notre 1er berger allemand venant de l'armée.

    Il parlait parfois avec un marbrier que nous connaissions pour lui avoir commandé lors de travaux chez nous un sous-bassement de façade en moellons de marbre.

    Depuis, il était tombé en faillite, sa maison avait été vendu, lui restait ses machines qu'il avait stockées sur un terrain lui appartenant encore à côté de la sortie du métro et ses deux bergers allemands un mâle et une femelle.

    comme il y avait un pont ses machines étaient à l'abri. il habitait là dans une petite caravane.

    Un jour mon mari passe avec Ringo devant la grille et il voit la femelle toute maigre mon mari demande comment ça va, il dit elle a eu 4 petits mais elle ne sait plus les nourrir alors des voisins m'apportent du riz et du lait et le leur cuit ça.

    mon mari regarde et voit en effet des bûches en feu sous une vieille brouette en fer là dedans il cuisait le riz.

    Mon mari lui dit ils vont mourir avoir la diarhée pourquoi tu ne les vends pas avec ça tu aurais déjà de quoi nourrir les deux gragns pendant un moment.

    Il lui répond il faut voir un véto les vacciner etc... il dit on verra.

    Mon mari lui dit, je vais t'en prendre un, et j'ai un marchand de matériaux qui en cherche un car le sien se fait vieux.

    Je lui demande et je reviens (pas encore de gsm en ce temps là).

    Le lendemain mon mari est allé chercher les deux petits mâles et il apporté au marbrier 4 gros sacs de croquettes  Royal canin pour ses chiens. Entre-temps un petit chiot était déjà mort, il lui en restait encore un.

    Chez nous, nous avons amenagé un endroit dans l'abri de jardin qui donne sur notre terrain de 20 ares clôturé comme ça il pouvait jouer dans la pelouse.

    J'allais le nourrir au biberon avec de la poudre de lait pour BB, il avait 3 semaines

    Pour la nuit, je le mettais dans un lit pliant en toile de camping de mon petit fils.

    Je vous assure que quelques semaines plus tard, le lit j'ai pu le donner au ferrailleur de passage, il ne restait plus que l'armature lol.

    Quand on a jugé qu'il ne saurait plus passer sous les grilles du chenil, nous l'avons mis avec Ringo , ce dernier l'a adopté de suite, nous avons été acheter une seconde niche comme ça chacun avait la sienne.

    REX NOTRE AUTRE BERGER ALLEMAND SAUVE AUSSI D'UNE MORT CERTAINE

    REX NOTRE AUTRE BERGER ALLEMAND SAUVE AUSSI D'UNE MORT CERTAINE

    IL A GRANDI ET ALLAIT AUSSI AU DRESSAGE OBEISSANCE REFUS D'APPAT ET LUI ATTAQUE CE QUE RINGO NE FAISAIT PAS .

    Andr& allait faire des concours d'attaque de nuit un peu partout en Wallonie.

    parfois les organisateur mettaient le feu dans un vieille carcasse de véhicule pour voir si le chien avait peur du feu  REX  lui a passé au dessus de la 2 chevaux en feu car un organisateur faisait mine d'agresser André.

    Il n'avait peur de rien .

    Chez nous j'avais près du chenil un parterre avec des fleurs e dans le coin un très grosse fougère.  Clôturé par un petit fil de 50 cm de hauteur.

    Un jour au matin, très tôt, il faisait encore très noir, André va ouvrir le chenil pour aller faire sortir les deux chiens au terril, tout d'un coup il voit REX sauter d'un bond dans la fougère et aussi tôt il voit quelque choser monter en l'air.

    André serré il se dit mon dieu le chat du voisin, il s'approche en fait c'était un renard, ce dernier a eu la nuque brisée, je suis allée le porter à la spa pour voir si le renard n'avait pas la rage comme REX l'avait attrapé à la gorge.

    REX NOTRE AUTRE BERGER ALLEMAND SAUVE AUSSI D'UNE MORT CERTAINE

    REX NOTRE AUTRE BERGER ALLEMAND SAUVE AUSSI D'UNE MORT CERTAINE

    REX NOTRE AUTRE BERGER ALLEMAND SAUVE AUSSI D'UNE MORT CERTAINE

    REX NOTRE AUTRE BERGER ALLEMAND SAUVE AUSSI D'UNE MORT CERTAINE

    REX NOTRE AUTRE BERGER ALLEMAND SAUVE AUSSI D'UNE MORT CERTAINE

    REX NOTRE AUTRE BERGER ALLEMAND SAUVE AUSSI D'UNE MORT CERTAINE

    LE DERNIER JOUR DE REX 1 H AVANT DE LA FAIRE EUTHANASIER IL AVAIT UN CANCER DE LA LANGUE IL NE SAVAIT MEME PLUS AVALER SA SALIVE

    TU AS TA PLACE AUSSI DANS UN CADRE DANS LE LIVING A COTE DE RINGO VOUS AVEZ EGAYES NOTRE VIE PENDANT 15ANS  VOUS AVEZ FAIT PARTIE INTEGRANTE DE NOTRE FAMILLE VOUS ETES TOUJOURS DANS NOS COEUR ET C'EST AVEC LES YEUX MOUILLES ET LA GORGE SERREE QUE JE TERMINE CE BILLET

     

    REX NOTRE AUTRE BERGER ALLEMAND SAUVE AUSSI D'UNE MORT CERTAINE

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    8
    Jeudi 10 Mai à 23:06

    on a eu aussi un berger allemand quand j'étais gamine .. excellent souvenir ! bizz

    7
    Lundi 7 Mai à 14:00

    Magnifique billet Lili ce chien en effet vous l'avez sauvé d'une mort certaine et il vous a toujours témoigné sa reconnaissance . Il a eu une tres belle vie emplie d'affection , je me doute de l'émotion que tu as ressentie en écrivant son parcours de vie .

    Je prends les billets dans le désordre je vais de ce pas lire ton autre article 

    Bonne journée 

    Bisous 

    6
    Candy
    Samedi 5 Mai à 19:08

    Très bel hommage et une belle histoire d'amour entre André qui s'est pris de pitié pour ces chiens du marbrier .On a tous eue de fidèle compagnons et de beaux moments passés avec eux ,d'autres plus tristes ou attendrissant surtout quand une personne leur fait du mal c'est encore plus difficile à oublier .Moi je me souviens de mon petit écureuil et de mon frère André qui lui avait fait une cage énorme avec un arbre dedans mais un jour il s'est sauver et les enfants des voisins ont essayer de l'attrapé en lui lancant des roches et ca m'a fait très mal au cœur car pas moyen pour moi de le rejoindre .On a sauver plusieurs oiseaux aussi qui étaient blesser sur la rue même des moineaux et un cokaciel Punkie et trois autres bébés écureuils que je nourissais avec des légumes pilés dans mon 2 ièm étage car mon ancien proprio avait tuer la maman .On oublie rien de rien .Bonne journée

    xxxx

    5
    Samedi 5 Mai à 04:03
    Colettedc

    Magnifique billet, Lili ! Oui, pas facile de se séparer de ces fidèles compagnons, en effet ! Merci pour cette belle page et bon samedi ! Bisous♥

    4
    Vendredi 4 Mai à 17:44

    Bonjour Lili,

    Je comprends ta peine quand tu décris le cheminement de ton chien fidèle. Mon coeur se serre au souvenir de mes chiens, tous plus attachants les uns que les autres. Heureusement que j'ai un tas de photos qui me rappellent les merveilleux moments passés ensemble.

    Bonne journée, chère....ton ami Jean-Claude

    3
    Vendredi 4 Mai à 15:36

    J'ai eu aussi un berger allemand qui était très difficile à maitriser. 
    Il n'obéissait qu'à mon mari mais il venait d'une famille avec 5 gosses et il avait du servir de jouet pour les enfants. 

    J'ai du le faire euthanasier aussi, il avait 10 ans et son arrière train s'est paralysé, il ne pouvait plus marcher ni faire ses besoins. 

    Bises

    2
    Jenny
    Vendredi 4 Mai à 15:21

    C'était de bons chiens , de bons compagnons pour toi et André durant toutes ces années...vous en avez pris bien soin et je comprend ta tristesse car moi aussi je le suis en lisant cette dernière ligne car elle me rappelle un triste moment quand on a dû euthanasier notre chien qu'on aimait tant et qui avait été notre fidèle compagnon durant 14 années.  Ces bons chiens ont fait partie des membres de notre famille après tout et leur souvenir reste inoubliable. Bonne fin de journée ! Bisous de chez nous.

    1
    Vendredi 4 Mai à 11:55

    Coucou ma belle

    mes yeux sont mouillés à lire la fin, mais je suis certaine qu'ils ont eus une très belle vie tous les deux,  2 chiens, 2 parcours différent

    Içi, le soleil est présent, bonne journée de vendredi, bon et beau week-end, je t'embrasse très fort  Puce

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :